Accueil


ATTENTION : A COMPTER DU 4 DECEMBRE 2020, NOUVELLE ADRESSE DE VOTRE CONSEIL : 6B RUE CHRISTIAAN HUYGENS 25000 BESANCON



Chères consœurs, chers confrères,
 
nous nous faisons le relais de cette note d'information ARS concernant le MARS n°2021-27 relatif à l’adaptation des recommandations d'éviction des professionnels de santé positifs au SARS-COV2 travaillant en établissement de santé ou en établissements médico-sociaux." Cf. pièce jointe
Continuez à prendre soin de vous et à vous protéger.
Bien confraternellement

Bonjour,

 

Je vous relaie le MARS n°2021-27 relatif à l’adaptation des recommandations d'éviction des professionnels de santé positifs au SARS-COV2 travaillant en établissement de santé ou en établissements médico-sociaux.

 Je vous remercie pour son relai auprès des médecins libéraux.

Ce point a été évoqué par Madame la Directrice générale du CHU comme un point de vigilance sur la disponibilité des professionnels de santé

L’information a été partagée avec l’assurance maladie

Vous en remerciant par avance

Cordialement

 

Nezha LEFTAH-MARIE

Déléguée Départementale du Doubs

Direction du Cabinet du Pilotage et des Territoires
 


mars_27_actualisation_des_mesures_dacviction_11582_20_1.pdf



Vous êtes nombreux à rechercher un centre de vaccination près de chez vous pour prendre RDV.

Compte tenu de l’importance de cette démarche, Santé.fr privilégie actuellement la présentation de l’offre de vaccination contre la Covid-19 que vous trouverez ci-dessous classée par département.

Vous pourrez revenir ultérieurement pour accéder à toute l’information proposée par Santé.fr,
notamment la cartographie des lieux de dépistage contre la Covid-19.
https://www.sante.fr/centres-vaccination-covid.html
 


INFORMATIONS DU 15 JANVIER 2021


La campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 va s’accélérer dans les prochains jours, les médecins et internes en médecine vont être amenés à y prendre part.

Dans ce contexte, l’Ordre des médecins se mobilise pour faciliter la participation des médecins, notamment sur l’usage des outils numériques mis en place par le Ministère en charge de la santé et la Caisse nationale d’Assurance maladie.

Vous trouverez ci-joint le contenu d’un mailing qui sera envoyé jeudi 14 janvier à l’ensemble des médecins inscrits et aux internes en médecine enregistrés à l’Ordre, ayant une adresse électronique valide.

Ce message a pour but de présenter brièvement l’application nationale Vaccin Covid, et en particulier les conditions requises pour se connecter à cette application grâce à la CPS ou la version dématérialisée e-CPS.

L’usage de ce dernier outil (e-CPS) nécessite impérativement que les coordonnées de correspondance RPPS (e-mail et téléphone portable) déclarées à l’Ordre soient à jour.

Les médecins et les internes peuvent mettre à jour leurs données sur le site https://monespace.medecin.fr/.

ecps_et_vaccin_covid.pdf


 


INFORMATIONS DU 11 JANVIER 2021

Campagne de vaccination en cours, si vous souhaitez déposer votre candidature pour y participer, voici les cordoonnées des centres ouverts à ce jour :

Centre de Pontarlier : cpts.hdf.contact@gmail.com tél :06 71 59 59 82 / 07 88 20 63 00
Centre de Morteau : marie.nezet@pays-horloger.com  tél : 03 81 68 53 32
Centre Polyclinique PFC Besançon : gabriel.gaetano@pfcbesancon.fr tél :06 30 99 47 30
Centre gymnase RESAL Besançon : davidgiboulot21@orange.fr tél :06 22 52 27 61
Centre Doubs Central (commune à confirmer) : t.passavant@doubscentral.org tél :03 81 84 75 81 /03 81 84 42 48
Centre de Montbéliard : 03.81.99.20.21

Autres secteurs, il convient de contacter l'ARS sur la BAL : ars-bfc-covid19-renfort-soignants@ars.sante.fr

Rémunération

Médecins : vacations par ½ journée 420€, 105€/heure si moins de 4h, chaque heure entamée étant due + forfait de 5,40€ par injection saisie sur la plateforme VACCIN COVID.
 



Notre Président et notre Vice-présidente ce week-end !

 

 


L'Ordre des médecins publie régulièrement sur son site Internet des Brèves relatives à la situation sanitaire actuelle "Infos Brèves COVID" :

BREVES COVID 


INFORMATIONS DU 28 DECEMBRE 2020 DU CNOM

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : VACCINATION ET RESPONSABILITÉ




INFORMATIONS DU 3 DÉCEMBRE 2020

CRISE SANITAIRE, SANTÉ MENTALE : descriptionMEMENTO DES CONTACTS UTILES
picture_as_pdfStratégie diagnostique en villepicture_as_pdfStratégie diagnostique en ESpicture_as_pdfStratégie diagnostique en EMS
Plaquette masque 


 

Message à l’attention des médecins, pharmaciens et infirmiers libéraux,

1 - Remontée des résultats des tests antigéniques dans SIDEP :


Vous trouverez en PJ la nouvelle version de ce jour (V1.6.6) du guide d’information SI-DEP pour vous aider, car elle apporte un changement important sur les modalités de recours en cas de dysfonctionnement des cartes CPS par les professionnels de santé libéraux.

Si vous ne parvenez pas à solutionner votre problématique avec les éléments du guide, contacter le numéro : 0 800 08 32 04 (Assistance Niv 1 SIDEP) qui investiguera sur les difficultés rencontrées et vous apportera une solution.

Si aucune solution n’est trouvée, l’assistance NIV 1 de SIDEP interpellera l’ARS par mail afin que l’ARS ouvre un compte sur SIDEP et donne l’accès en mode dégradé au professionnel pour effectuer la remontée des résultats de tests dans SIDEP.

Le recours au mode dégradé (option B dans la version précédente du guide) sera déclenché uniquement par l’assistance NIV 1 de SIDEP après avoir exploré toutes les autres solutions possibles de connexion.  

Seules les demandes d’ouverture de comptes SIDEP en mode dégradé  émanant du NIV1 SIDEP  seront prises en compte par l’ARS.

Astuce pour les officinaux : pour pallier les problèmes de mobilisation de la carte CPS dans le lecteur connecté au système d’information de l’officine (qui lui-même n’est pas systématiquement connecté avec internet), la solution la plus opportune consiste à utiliser votre identifiant e-CPS sur un poste connecté à internet en se connectant à SIDEP via le service PRO SANTE CONNECT (https://portail-sidep.aphp.fr)

Pour obtenir la forme dématérialisée de la carte CPS voici la procédure à suivre :


(cf. du document joint E-CPS )

2 -  Déclaration préfectorale

L’arrêté du 16 novembre 2020 (clic) est venu :

  • - remplacer le régime d’autorisation préalable par un régime de déclaration préalable au préfet pour effectuer, hors lieux habituels d’exercice professionnel (salle communale…), les TROD antigéniques nasopharyngés.

Pour ce faire, il vous appartient de déposer une déclaration par mail aux 2 adresses suivantes pour le départemetn du Doubs :
pref-covid19@doubs.gouv.fr
ARS-BFC-DCPT-DD25@ars.sante.fr

  • - modifier la doctrine d’utilisation des TROD antigéniques

Le ministère va adresser un message DGS-Urgent à tous les professionnels de santé, lequel apportera des précisions pratiques.

 


INFORMATIONS DU 16 NOVEMBRE 2020

picture_as_pdfDoctrine d'utilisation des tests antigéniques et fiches outils :

- pièces à fournir envue d'une descriptionautorisation préfectorale- descriptionfiche de traçabilité patient- descriptionaide au choix du test- descriptionmodalités de transmission des résultats

Informations de la DGS relatives à la picture_as_pdfpoursuite de l'activité des professionnels de santé pendant le confinement
descriptionLien ville hôpital- contacts utiles  



INFORMATIONS DU 9 NOVEMBRE 2020

GARDES MASSEURS KINES

Les masseurs-kinésithérapeutes libéraux se mobilisent pour épauler les confrères de l’hôpital sur des soins en urgence en kinésithérapie respiratoire.
Sur la base du volontariat,
une liste de praticiens de gardeété établie, la garde débute le samedi matin jusqu’au dimanche soir, le patient retrouvant son kinésithérapeute à l’issue de la garde,
les soins se font sur prescription médicale, au cabinet du praticien de garde, soins réservés aux urgences respiratoires, enfants et adultes,

STOCKS MASQUES

L’arrêté du 26 octobre 2020 modifiant l’arrêté du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures d’organisation et de fonctionnement du système de santé nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, est venu préciser les personnes bénéficiaires de la délivrance gratuite de masques chirurgicaux en officine, sur le stock propre de cette dernière, à savoir outre les cas Covid +, contact et vulnérables à risque de développer une forme grave de COVID-19, les accueillants familiaux et salariés de l'aide à domicile employés directement par des particuliers pour des actes essentiels de la vie.

Ces derniers reçoivent 50 masques pour 5 semaines, sur présentation de l’attestation transmise par l’URSSAF, un bulletin de salaire CESU (pour les salariés de particuliers employeurs) ou un exemplaire du relevé mensuel des contreparties financières (pour les accueillants familiaux) de moins de 3 mois et une pièce d’identité. Les modalités de rémunération des officines pour ces délivrances sont identiques à celles prévues pour les patients (2 euros HT/délivrance et 30 cts/masque jusqu’au 30 novembre).

Il est précisé que l'attestation transmise en avril 2020 n’ayant pas été renouvelée pour l’ensemble des professionnels concernés, les aides à domicile et accueillants familiaux pourront donc présenter alternativement l’ancien modèle d’attestation (portant sur un volume de masques compris entre 3 et 9 par semaine), ou le nouveau modèle portant sur un volume de 50 masques toutes les 5 semaines : dans tous les cas, ils reçoivent la quantité de 50 masques pour 5 semaines.

Par ailleurs, à titre transitoire, les masques du stock Etat encore détenus par les pharmaciens et les grossistes-répartiteurs peuvent être écoulés jusqu’à épuisement des stocks (au-delà du 30 octobre si besoin) auprès des patients cités ci-dessus (masques chirurgicaux) et des professionnels rappelés ci-dessous (masques chirurgicaux ou masques FFP2 pour les professionnels de santé éligibles à ce type de masque) : 

- médecins généralistes et médecins d'autres spécialités ;

- biologistes médicaux ;

- techniciens de laboratoire de biologie médicale ;

- manipulateurs en électroradiologie médicale ;

- infirmiers ;

- pharmaciens ;

- préparateurs en pharmacie ;

- chirurgiens-dentistes ;

- sages-femmes ;

- masseurs-kinésithérapeutes ;

- physiciens médicaux ;

- psychomotriciens ;

- ergothérapeutes ;

- pédicures-podologues ;

- prothésistes et orthésistes (orthoprothésistes, podo-orthésistes, ocularistes, épithésistes et orthopédistes-orthésistes) ;

- orthoptistes ;

- opticiens-lunetiers ;

- audioprothésistes ;

- orthophonistes ;

- diététiciens ;

- étudiants dans les professions médicales et autres professions de santé accueillis par les professionnels mentionnés aux alinéas précédents ;

- psychologues ;

- ostéopathes ;

- chiropracteurs ;

- accueillants familiaux mentionnés à l'article L. 441-1 du code de l'action sociale et des familles ;

- salariés de l'aide à domicile employés directement par des particuliers pour des actes essentiels de la vie ;

- personnels des opérateurs funéraires.

Dans ce cas, la rémunération des officines et les quantités à délivrer suivent les règles applicables début octobre (ancienne doctrine relative au stock Etat).


RENFORT SANITAIRE

Mesdames, Messieurs,

Au regard de la situation sanitaire actuelle, Pierre PRIBILE, directeur général de l’ARS Bourgogne Franche-Comté, lors de sa conférence de presse le 04/11/2020, a appelé tous les personnels soignants ayant la possibilité de le faire, à apporter leur renfort auprès des établissements de la région déjà fortement impactés par cette crise sanitaire.

Les volontaires peuvent se manifester :

•              soit directement auprès des établissements,

•              soit en s’identifiant auprès de la plateforme ministérielle en ligne dénommée « RENFORT-RH » à l’adresse suivante : https://renfortrh.solidarites-sante.gouv.fr/ (vous trouverez en PJ du présent message, le guide d’aide à l’inscription sur la plateforme).

Même si le vecteur principal d’identification des professionnels de santé volontaires doit être la plateforme de renfort RH, nous pourrions être amenés, si vous en êtes d’accord, à solliciter par votre intermédiaire votre réseau afin de relayer des besoins qui n’auraient pas pu être couverts par ailleurs.

Nous vous remercions de bien vouloir diffuser largement cette information auprès de vos consœurs, confrères et collègues afin de pouvoir mobiliser toutes les ressources humaines possibles sur l’ensemble du territoire régional. 

Nous restons disponibles pour tout renseignement complémentaires.

Cordialement

Cellule Renfort RH Covid 19 – ARS BFC


INFORMATIONS DU 6 NOVEMBRE 2020
 

ERRATUM

L’adresse mail ARS pour les autorisations préfectorales, pour les professions de pharmaciens d’officine, d’infirmiers et de médecins n’est pas correcte.

Les autorisations doivent être demandées à l’adresse suivante : ars-bfc-covid19-biologie@ars.sante.fr

Mesdames, Messieurs,

En complément des diverses informations déjà en votre possession, voici des éléments de réponses synthétiques aux nombreuses questions qui parviennent à l’ARS s’agissant de la réalisation des TROD antigéniques par les médecins, pharmaciens et infirmiers. 

Formation :

Réalisation du prélèvement nasopharyngés et tutorisation avec un professionnel de santé formé sur au moins 3 à 5 prélèvements :

Conformément aux recommandations de la Société Française de Microbiologie : cf. fiche de compétence et de formation-habilitation au frottis rhinopharyngé et nasal profond pour recherche de SARS‐CoV‐2 (Covid‐19) et tutoriel prélèvements rhinopharyngés

https://www.sfm-microbiologie.org/covid-19-fiches-et-documents-sfm/

Réalisation du test antigénique :

Formation e-learning en cours de mise en place par les représentants professionnels

A titre indicatif : e-learning de l’APHP https://www.coorpacademy.com/covid19/

Réalisation pratique « à blanc » avec le test antigénique choisi.

Public éligible aux TROD antigéniques :

Voir la doctrine nationale d’utilisation des tests antigéniques dans le MINSANTE 177 du 28/10/2020 en PJLa réalisation des TROD antigéniques sur prélèvement nasopharyngé doit se fait uniquement dans le respect des indications

Comment choisir son test antigénique :

Tous les tests antigéniques présents sur la liste du site du ministère https://covid-19.sante.gouv.fr/tests n’ont pas les mêmes performances même s’ils répondent aux cahier des charges de la HAS (sensibilité > 80 % et spécificité > 99 %)

Pour vous aider, vous trouverez en PJ des éléments utiles pour vous éclairer.

Rendu des résultats :

Seuls les professionnels de santé (médecin, pharmacien, infirmier) sont autorisés à rendre un résultat.

Un document de traçablité du test doit être remis au patient (cf. en PJ le modèle établi par l’assurance maladie que vous retrouverez sur Ameli pro.

Un résultat de test antigénique négatif indique : « la personne n’est probablement pas porteuse du virus Sars-Cov-2 » car la sensibilité des tests n’est pas de 100 %

Un résultat de test antigénique positif ou faiblement positif indique : « la personne est porteuse du virus Sars-Cov-2 » 

Quel que soit le résultat du test le respect des gestes barrières doit être indispensable.

Modalités de transmission des résultats pour le contact-tacing et le suivi épidémique :

Transmission possible par carte CPS et e-CPS dès mi novembre 2020, à solliciter dès à présent (cf. document en PJ)

Organisation :

1 - Vous êtes pharmacien d’officine :

1.       Mise en œuvre des tests antigéniques dans votre officine ou sur l’espace privé de celle-ci- (ex : barnum sur parking privatif)

Locaux adaptés et répondant aux conditions définies à l’annexe de l’arrêté du 16 octobre 2020

Aucune autorisation préfectorale à demander

2.       Mise en œuvre des tests antigéniques en dehors de votre officine (barnum sur espace public, local municipal…)

Autorisation préfectorale nécessaire à adresser un dossier (cf. PJ) à l’adresse mail ars-bfc-covid19-biologie@ars.sante.fr

La collaboration avec des IDE préleveurs est possible et prévu par l’assurance maladie pour une facturation différenciée, cf. guide USPO ci-après :
https://uspo.fr/test-antigenique-nasopharynge/
                

3.       Mise en œuvre des tests antigéniques dans le local d’un autre professionnel de santé (ex : dans un cabinet infirmier, une MSP…)

A ce stade, interdit par le code de la santé publique.

2 - Vous êtes infirmier :

1.       Prélèvements nasopharyngés ou réalisation des tests antigéniques dans votre cabinet IDEcentre de santé ou à domicile
Locaux adaptés et répondant aux conditions définies à l’annexe de l’arrêté du 16 octobre 2020

Aucune formalité administrative à effectuer

2.       Prélèvements nasopharyngés pour tests RT-PCR hors cabinet IDE (en drive, local public, entreprise…)

Autorisation préfectorale à solliciter par le laboratoire de biologie médicale (dossier à envoyer à l’adresse mail ars-bfc-covid19-biologie@ars.sante.fr) auquel sont transmis les échantillons prélevés
Déclaration auprès de l’ordre des infirmiers
  (dérogation à l’exercice forain) https://www.fni.fr/prelevements-rt-pcr-comment-travailler-avec-un-laboratoire-en-tant-qu-idel/

3.       Prélèvements nasopharyngés et réalisation des tests antigéniques hors cabinet IDE (en drive, local public, entreprise… ) y compris en collaboration avec un pharmacien ou un médecin
Autorisation préfectorale à solliciter par l’IDE (article 22 de l’arrêté du 10 juillet 2020 pour faire face à l’épidémie
à dossier à envoyer à l’adresse mail ars-bfc-covid19-biologie@ars.sante.fr
Déclaration auprès de l’ordre des infirmiers
  (dérogation à l’exercice forain)

https://www.fni.fr/prelevements-rt-pcr-comment-travailler-avec-un-laboratoire-en-tant-qu-idel/

4.       Mise en œuvre des tests antigéniques dans le local d’un autre professionnel de santé (ex : dans une officine …)

A ce stade, interdit par le code de la santé publique.

3 - Vous êtes médecin :

1.       Prélèvements nasopharyngés ou réalisation des tests antigéniques dans votre cabinet médical, centre de santé ou à domicile.
Locaux adaptés et répondant aux conditions définies à l’annexe de l’arrêté du 16 octobre 2020

Aucune formalité administrative à effectuer

2.       Mise en œuvre des tests antigéniques en dehors de votre cabinet médical (barnum sur espace public, local municipal…)

Autorisation préfectorale nécessaire à adresser un dossier (cf. PJ) à l’adresse mail ars-bfc-covid19-biologie@ars.sante.fr

La collaboration avec des IDE est possible



INFORMATIONS DU 2 NOVEMBRE 2020

Brèves COVID-19 du Conseil National :

- picture_as_pdfNuméro 1
- picture_as_pdfNuméro 2  


 

Mesdames, Messieurs, Docteurs,

Vous trouverez ci-joint l’instruction du ministère reçue ce jour, relative au déploiement accéléré des tests unitaires antigéniques pour les personnels (soignants, non soignants, intervenants extérieurs) asymptomatiques, non cas contacts, des Ehpad à leur retour des congés de la Toussaint.

Des tests rapides d’orientation diagnostique antigéniques (TROD antigéniques) pour la détection du SARS-CoV 2, sont aujourd’hui disponibles grâce à des stocks Etat.

L’atout principal de ces tests unitaires est de pouvoir lire les résultats dans les 20 min suivant le prélèvement naso-pharyngé.

Dans le cadre du déploiement de ces tests antigéniques, le Ministère a établi des cibles prioritaires, parmi lesquelles figurent les personnels des EHPAD, EAM et MAS.

Les résidents, personnes fragiles ou à risque forme grave ne sont pas éligibles à ces tests antigéniques, et ne peuvent bénéficier que de tests virologiques (RT-PCR)

Ainsi, il est demandé aux établissements de mettre en œuvre une politique de dépistage systématique de leurs professionnels, dans le cadre des retours de congés de la Toussaint.

Il s’agit d’une opération ponctuelle ; au-delà, l’utilisation de ces tests sera ouverte dans le cadre d’un circuit d’approvisionnement de droit commun.

Cette campagne nécessite : 

-              Un approvisionnement des établissements à partir du stock Etat

-              Une formation des professionnels des structures

-              Une organisation spécifique au sein de l’établissement, sous la responsabilité d’un professionnel de santé (médecin coordonnateur…)

-              Un reporting 

Vous trouverez en PJ les outils mis à disposition pour pouvoir tester les personnels des établissements à leur retour des congés de la Toussaint.

Ces outils sont constitués d’un protocole applicable sous la responsabilité du médecin coordonnateur et de cinq annexes ainsi que d’un exemple de schéma d’organisation du dépistage. Ces éléments sont adaptables aux configurations respectives.

Les résultats positifs ne doivent pas être confirmés par un test RT-PCR, mais faire directement l’objet d’une transmission à la CPAM par messagerie sécurisée ou à défaut par communication téléphonique. L’Assurance Maladie communiquera alors les modalités.

Deux circuits logistiques distincts sont mis en œuvre pour l’approvisionnement, selon la nature de l’établissement :

-              Les EMS publics rattachés à un GHT ont reçu un mail le 20 octobre, les invitant à  prendre contact avec leur GHT site pivot afin de récupérer le nombre de TROD nécessaires au regard du nombre de personnels à dépister.

-              Pour les EMS autonomes hors GHT : un prestataire leur livrera dans les prochains jours les tests nécessaire au dépistage de tous leurs professionnels.

La campagne de dépistage ne se fait pas sous la responsabilité des laboratoires de biologie médicale.

Pour répondre aux demandes du Ministère, il est demandé aux établissements de réaliser un bilan à l’issue de ce dépistage comprenant le nombre de tests reçus, le nombre de professionnels testés et le nombre de TROD antigéniques positifs.

Ce reporting fera l’objet d’une enquête SOLEN qui sera adressée prochainement (pour un retour au 4 novembre 2020).

Cordialement 

Direction de l’Organisation des Soins

Département Accès aux Soins Primaires et Urgents

picture_as_pdfannexe_3_fiche_tracabilite.xlsxpicture_as_pdfannexe_1_formulaire_pre-enregistrement.pdfpicture_as_pdfannexe_2_notice_panbio_covid-19_rapid_diagnostics.pdfpicture_as_pdfannexe_4_fiche_de_resultat.pdf picture_as_pdfannexe_5_procedure_qualite.pdfpicture_as_pdfexemple_de_schema_dorganisation_du_chu_dijon.pptxpicture_as_pdfinstruction_-_tests_antigeniques_ehpad_-_covid-19.pdfpicture_as_pdfprotocole_dorga_depistage_par_trod_antigeniques.pdf

 



INFORMATIONS DU 16 OCTOBRE 2020

Lettre ministérielle du 13 octobre 2020 relative à la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière.

 



INFORMATIONS DU 13 OCTOBRE 2020

Communiqué de presse du CNOM : Grippe : l’Ordre des médecins appelle les médecins et l’ensemble des soignants à se faire vacciner et à s’engager dans la campagne de vaccination antigrippale
 



INFORMATIONS DU 29 SEPTEMBRE 2020

Nouvelle convention collective des cabinets médicaux :
mode d'emploi

  • Attention :
  • Les médecins adhérents à une organisation patronale signataire ont jusqu’au 30 juin 2020 pour mettre en œuvre l’accord dans leur cabinet.
  • Les médecins non adhérents ont jusqu’au 27 mai 2021 sans rétroactivité, pour l’appliquer.




INFORMATIONS DU 25 SEPTEMBRE 2020

Arbre décisionnel sur la conduite à tenir en cas de test COVID-19 positif



INFORMATIONS DU 23 JUILLET 2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU CNOM RELATIF AU CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION À LA PRATIQUE SPORTIVE

Mme Sophie JOLY : phone_android 03 81 81 13 88
Licences et remplacements, carte CPF, gardes (PDSA), dossiers médicaux

Mme Marianne PETIT : phone_android 03 81 81 26 02
Contrats, doléances et plaintes, questions juridiques (certificats...), comptabilité

Mme Sandrine MARCHAL : phone_android 03 81 81 26 00
Inscriptions, DPC, changements de lieu d'exercice et d'activités, retraite, cotisations, VAE et qualifications
Nous contacter
room Sur place de 9h à 12h et de 14h à 17h tous les jours.
phone_android Par téléphone (tous les jours de 10h -12h et 14h -17h sauf le lundi matin ou autres horaires indiqués ci-dessus).
mail_outline Par mail à l'adresse : doubs@25.medecin.fr
PERMANENCE TÉLÉPHONIQUE :
lundi de 14h à 17h
mardi, jeudi et vendredi : de 10h à 12h et de 14h à 17h
mercredi après-midi 14h-17h (aux numéros indiqués ci-contre)