Informations départementales et régionales

LIGNE URGENCE PRÉCARITÉ : RENONCER À DES SOINS N’EST PAS UN CHOIX

Incroyable mais vrai : selon un sondage réalisé entre 2015 et 017 auprès des assurés fréquentant l’accueil des CPAM (données issues des diagnostics réalisés par l’Observatoire des non recours aux droits et aux services), aujourd’hui 25% des assurés déclarent avoir renoncé à des soins au cours des 12 derniers mois.

Le rôle des médecins est d’identifier les assurés en difficulté, recueillir leur consentement et transmettre l’information à la CPAM de votre département.

Une ligne dédiée à ce dispositif a été mise en place : 03 70 27 40 23

OBLIGATION D'INFORMATION DU PATIENT

L'arrêté du 30 mai 2018 entré en vigueur au 1er juillet 2018, reprend l'ensemble des obligations d'informations, d'affichage qui s'appliquent aux frais facturables accomplis par les professionnels de santé.

La circulaire de la Direction Départementale de la cohésion sociale et de la Protection des populations nous informe de contrôles auprès des professionnels de santé afin de vérifier leur conformité vis à vis de la réglementation récente.

Vous trouverez tout le détail de cet arrêté ainsi que les documents afférents à l'adresse suivante

RéPPOP-FC

Le RéPPOP-FC, en lien avec l'APOP (Association pour la prise en charge et la prévention de l'Obésité Pédiatrique, organisme enregistré par l'ANDPC), propose 2 sessions de formation pour 2017 :
"Surpoids et obésité de l'enfant et de l'adolescent : prévenir, repérer, accompagner"

Session 1 : Centre diocésain - 20 rue Mégevand à Besançon les 9 mars et 6 avril.
Session 2 : CHU Dijon les 5 octobre et 9 novembre.

Les deux sont validantes dans le cadre de l'obligation de Développement Professionnel Continu (DPC) et si vous souhaitez vous inscrire dans ce cadre, merci de le signaler lors de l'envoi de votre bulletin.
Pour les libéraux (médecins, infirmiers et kiné) qui le souhaitent, ces 2 formations sont référencées sur ce site sous le n°60061700004 session 1 et 2.
Votre inscription et une indemnisation peuvent donc être prises en charge par l'ANDPC.
Contact :
Julie Bugnon, Coordinatrice administrative.
RéPPOP-FC
CHRU St-Jacques
room 2, place St-Jacques - 25030 BESANCON CEDEX
phone_android Tél. 03 81 21 90 02
        Fax 03 81 21 90 06
 

 
DGS-echo : service de relais de messages d'informations sanitaires urgentes
Signalements de cas groupés d'infections invasives à méningocoque (IIM) W dans la région Bourgogne Franche-Comté.


Le 23-12-2016 - Réf : 2016-REC-06
L’ARS de Bourgogne Franche-Comté a signalé, depuis octobre 2016, trois cas d’infections invasives à méningocoques dont 2 méningites sévères, chez des étudiants, parmi lesquels on déplore deux décès survenus par choc septique.
L’enquête épidémiologique a révélé que les personnes atteintes sont des étudiants des établissements d’enseignement supérieur de la région de Dijon. En raison des congés universitaires et du déplacement des populations pour les fêtes de fin d’année, vous pourriez être amené à examiner prochainement des étudiants provenant de cette région.
Cette forme d’infection d’IIM peut avoir une symptomatologie initiale atypique (arthrites septiques, péricardites septiques, épiglottites, pneumopathies invasives ainsi que des formes abdominales ...), difficile à interpréter dans un contexte d’épidémie grippale quasi nationale et pouvant retarder la prise en charge. Une vigilance particulière est donc nécessaire lors de l’interrogatoire pour déterminer le lieu de vie habituel.
Il est rappelé également que la vaccination contre le méningocoque C ne protège pas contre les IIM à méningocoque W.
Nous vous remercions de signaler tout cas suspect à votre ARS.
Vous trouverez ci-joint le lien vers l’instruction méningite du 24 octobre 2014 :
picture_as_pdfVisualiser le document

Restructuration de la filière gériatrique

Dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la loi n° 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé et de la loi n° 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l'adaptation de la société au vieillissement, la restructuration de la filière gériatrique d’une part et les mesures pour améliorer le parcours santé des personnes âgées dans le territoire du Grand Besançon se met en place avec notamment l’offre d’une hospitalisation de jour facilitée et adaptée aux patients âgés.
Le Centre de Soins et de Réadaptation des Tilleroyes, le service de soins de suite et de réadaptation du Pôle fragilité de la Clinique St Vincent et leservice de court séjour gériatrique ont travaillé à une proposition d’«Hôpital de jour gériatrique de territoire».
Ces 3 structures viennent d’organiser leur HDJ dans une logique de complémentarité afin de s’adapter à trois types de besoins des personnes âgées (HDJ à orientation médicale pour le CHU, sociale pour le centre de soins des Tilleroyes ou réadaptative pour la clinique Saint Vincent). Cette offre coordonnée est conçue pour faciliter le parcours de santé des personnes âgées.
Une réunion d’informations/débat est organisée le Jeudi 9 Février 2017 à 20 h 30 qui se déroulera à la salle d’enseignement au Don du Souffle, Esplanade Pr François Barale, 25000 Besançon.
Plaquette HDJ 
Plaquette HDJ CHU 
Plaquette HDJ Clinique Saint Vincent 
Fiche d'admission